Dans la foulée de l’annonce israélienne, le ministère de la santé à Gaza a publié un bilan mis à jour. Les frappes de l’Etat hébreu dans la bande de Gaza ont tué 2 450 personnes, d’après le dernier bilan diffusé dimanche, après la multiplication des bombardements sur ce territoire palestinien contrôlé par le mouvement islamiste.
D’après cette source, 9 200 personnes ont aussi été blessées dans les bombardements menés en représailles à l’attaque du Hamas. Un précédent bilan faisait état de 2 329 morts, dont plus de 700 enfants.

Dans la foulée de l’annonce israélienne, le ministère de la santé à Gaza a publié un bilan mis à jour. Les frappes de l’Etat hébreu dans la bande de Gaza ont tué 2 450 personnes, d’après le dernier bilan diffusé dimanche, après la multiplication des bombardements sur ce territoire palestinien contrôlé par le mouvement islamiste.
D’après cette source, 9 200 personnes ont aussi été blessées dans les bombardements menés en représailles à l’attaque du Hamas. Un précédent bilan faisait état de 2 329 morts, dont plus de 700 enfants.

Share.

Leave A Reply

© 2024 ACTUSURE 2023